Au bonheur des mots

365 jours d’écriture #21

Thème de ce 21ème jour du défi proposé par Girl Kissed by fire : Racontez une légende que vous aimez bien

Il s’agit de la légende d’Izanagi et Izanami qui selon la religion Shintoïste sont à l’origine de toutes choses. Je l’avais découverte adolescente dans un livre sur l’Asie et elle m’avait beaucoup marquée. Outre son côté épique et poétique ce qui m’avait surtout plu c’est que cette légende est à la source d’un grand respect pour la nature. En effet pour les shintoïstes la moindre parcelle de vie est sacrée, les kamis (divinités) sont innombrables. Ils se cachent partout sous des formes diverses et inattendues et ils peuvent se montrer très susceptibles. Afin d’éviter de les froisser il faut donc montrer le plus grand respect envers chaque élément de la nature.

Alors que la terre était encore une forme incertaine Izanagi et Izanami furent chargés par les dieux de la compléter et de la solidifier. Ils descendirent alors des hautes plaines célestes et se rendirent sur le pont flottant du ciel d’où ils plongèrent la lance céleste dans les océans. Lorsqu’ils sortirent la lance de l’eau les mouvements qu’elle avait engendrés et les gouttelettes qui en tombèrent donnèrent naissance aux îles du japon. Le couple se rendit sur l’une d’elle et y construisit un palais. Lorsque ce fut fait Izanami demanda Izanagi en mariage et quelques temps après ils donnèrent naissance à leurs premiers enfants, les enfants des eaux. Voyant que les nouveaux nés étaient affreusement difformes ils consultèrent les autres dieux qui leur dirent que c’était par ce qu’ils n’avaient pas respecté les rites du mariage, c’était à l’homme de faire sa demande et non l’inverse. Le couple se maria alors à nouveau mais en respectant les codes cette fois. Ce second mariage fut beaucoup plus fructueux, ils donnèrent naissance au soleil et à la lune ainsi qu’à toutes les divinités qui peuplèrent le monde. Mais leurs mésaventures n’était pas terminées car, en donnant naissance au kami du feu, Izanami fut brûlé vive et mourut. Ne pouvant supporter la mort de sa femme Izanagi se rendit au royaume des morts pour la chercher. Lorsqu’il la retrouva enfin celle-ci lui demanda de ne surtout pas la regarder. Ne pouvant résister à la tentation de voir à nouveau sa femme Izanagi alluma un feu mais ce qu’il vit alors l’effraya tant qu’il s’enfuit en courant du royaume des morts et scella la porte derrière lui. Pour se venger Izanami décida de tuer chaque jour 1 000 de ses créations mais elle ne put rien contre Izanagi qui décida en contrepartie d’en créer 1500 chaque jour.


Je viens de voir que le sujet de demain est : mini-fan fiction et je pense que je passerais mon tour pour celui là. On verra d’ici demain mais pour le moment ça ne m’inspire pas du tout. Les seules séries qui me viennent à l’esprit pour ce thème sont, pour le moment, Flashforward (très prometteuse mais arrêtée) et Falling skies (dont la fin m’a énormément déçue) mais ce n’est pas pour autant que je me sens de taille à reprendre le flambeau ou à imaginer quelque chose de différent…

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « 365 jours d’écriture #21 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s